Aligre FM - Blog Info

1er février 2012 : Ecoute ! Il y a un éléphant dans le jardin !

L’actualité culturelle des enfants en Ile-de-France

vendredi 10 février 2012

Navigation rapide

Une émission préparée et présentée par Véronique Soulé, avec la complicité de Lionel Chenail (lecture)

Ecrire à l’émission.

Au programme de cette émission :

Les livres pour enfants

Qu’en est-il des filles dans les livres pour enfants aujourd’hui, et plus particulièrement les albums. Leur rôle, leur caractère, leur nature ont-ils évolué ? Nelly Chabrol Gagne, universitaire, spécialisée en littérature de jeunesse, s’est intéressée de près à la question. Elle vient de publier les résultats de sa recherche, minutieuse, rigoureuse et passionnante. Filles d’albums est édité au Poisson soluble et Nelly Chabrol Gagne nous éclaire sur le sujet. C’est en première partie.

La présentation de l’ouvrage : [1]

Ecouter l’interview

Cinéma

Ciné junior, le festival de cinéma jeune public dans le Val-de-Marne, se déroule du 1er au 14 février dans de nombreuses villes du département. L’Italie est à l’honneur avec, entre autres, des cinés-concerts avec des films d’animation adaptés des albums de Leo Lionni. Camille Maréchal, déléguée générale du festival, le présente. C’est en seconde partie.

Lecture

Lionel lit un extrait d’un roman sur le thème de l’enfance : Mimi , de Sébastien Marnier, Fayard, 2011

.

[1] On aurait pu croire, ou plutôt on aurait eu envie de croire que les choses avaient changé, mais non. Dans les albums pour enfants publiés ces dernières années, les filles restent les mêmes, c’est-à-dire stéréotypées. Certes, elles ne sont plus confinées aux rôles de futures épouses et se montrent bien plus délurées ou autonomes qu’il y a 20 ou 30 ans. Au risque même d’un nouveau modèle tout aussi stéréotypé de fille battante et énergique, l’humour en prime. Il arrive bien sûr que quelques clichés soient écornés, mais ce n’est pas monnaie courante. Et on en vient à se demander comment et pourquoi des créateurs d’aujourd’hui, des artistes, pourtant si téméraires dans leurs images ou leurs façons d’écrire, n’osent pas ou ne veulent pas s’aventurer à représenter les filles, tout au long de leur vie, autrement que de façon convenue. En tous les cas c’est l’une des questions qui viennent conclure le passionnant ouvrage, "Filles d’albums, représentations du féminin dans l’album", de Nelly Chabrol Gagne, universitaire enseignante en littérature de jeunesse, paru en novembre dernier à l’Atelier du Poisson soluble. Au fil des quelque 240 pages de sa recherche fouillée, fine, minutieuse, très illustrée, Nelly Chabrol Gagne a regardé de près plus de 250 albums parus depuis 2000, des albums souvent considérés par la critique comme novateurs dans leurs propos ou leur graphisme. Du bébé à la vieille dame, quelles images de la fille proposent-ils ? Et si diverses soient ces images, témoignant ainsi que le féminin ne se décline pas d’une seule façon, est-ce qu’elles ne restent pas confinées à la classique opposition homme/femme qui renvoie chacun de son côté, comme un état de fait. Nelly Chabrol Gagne, appuyant son approche critique sur de nombreux travaux ou essais philosophiques, historiques, littéraires, féministes mais aussi sur des réflexions politiques, sociales ou personnelles, montre bien que oui, les filles ne jouent pas forcément à la poupée, que les femmes travaillent, ne sont pas toujours des mères parfaites ou même, cela arrive, ne sont pas mères du tout, et que femmes âgées ne signifie pas mamie gâteau. Et même si quelques auteurs ou illustrateurs, que Nelly Chabrol Gagne prend plaisir à présenter, s’écartent des modèles sociaux admis, elle note qu’il n’y a pas, par exemple, de vieilles dames indignes ou amoureuses, de jeunes filles homosexuelles, de mères irresponsables, de femmes politiques. Pas d’albums qui rappellent aux enfants qu’on ne nait pas femme mais qu’on le devient. Ainsi autant par ce qu’elle montre que par ce qu’elle ne montre pas, l’édition jeunesse, à travers ses livres d’images, dessine encore pour les enfants d’aujourd’hui un modèle social dominé par les clichés sexistes et sans alternative. "Filles d’albums" ouvre de nombreuses pistes à explorer, toutes passionnantes.


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 421335

Site réalisé avec SPIP 1.9.2d + ALTERNATIVES

RSSfr